Un patrimoine séculaire

Heritage

The mikvah is a ritual bath used for the ablution necessary for the rites of purity of women in Judaism.
It must be dug to ground level and supplied with a natural source of water.
The first Mikvah is a little bath to 1,30 meter in depth, with a staircase of seven steps, provided with a hand pump system to bring heated water into an adjoining tank.
The second basin is dug in the rock, 10 meters deep and fed with spring water.
The room is covered by a semicircular cradle above stone walls. To this set of baths is added a foot bath attached to Jerusalem room.
Le mikvé est un bain rituel utilisé pour l’ablution nécessaire aux rites de pureté des femmes dans le judaïsme. Il doit être creusé à même le sol et alimenté par une source d’eau naturelle.
Le premier est un petit bassin rectangulaire de 1,30 m de profondeur avec un escalier de sept marches, uni d’un système de pompe à main pour amener l’eau préalablement chauffée dans une cuve attenante.
Le second bassin est creusé dans le roc, profond de 10 mètres et alimenté en eau par une source. La salle est couverte d’un berceau en plein cintre au-dessus de murs en moellons. A cet ensemble de bains s’ajoute un pédiluve accolé à la salle de Jérusalem.
Parmi les nombreuses prescriptions, la bible impose aux Juifs des règles rituelles pour l’alimentation. La synagogue possède deux boulangeries pour satisfaire à ces exigences. L’une est destinée à cuire le pain du chabbat et des jours ordinaires de l’année. Le four à coupole et la table de pétrissage sont intacts. L’autre, qui se compose d’une salle de pétrissage et d’un four indépendant est réservée à la fabrication des pains azymes (non levés) appelés coudoles en Provence et matsots dans le reste du pays. Ce sont les seuls pains autorisés pendant les huit jours de la Pâque juive. La table de pétrissage porte en caractères hébraïques, le nom de son donateur, Gad de Digne, 1652.
Among the many prescriptions, the Bible imposes on the Jews ritual rules for food. The synagogue has two bakeries to meet these requirements. One is reserved to cook the Shabbat’s bread and for the ordinary days. The cupola oven and the kneading table are intact. The other bakery is reserved for the manufacture of unleavened bread called « coudoles » in Provence and Matzots, in France. These are the only permissible loaves during the eight days of the Jewish Passover (Pessa’h). The kneading table still bears in hebrew, the name of its donor: Gad de Digne in 1652.

Les horaires d'ouverture

Les visites ont repris depuis le lundi 6 juillet. En raison des obligations imposées aux monuments, nous sommes dans l'obligation de n'accepter que 20 visiteurs par heure, avec 2 guides.

Visites du lundi au vendredi à 10h, 11h, 14h, 15h, et 16h.

Ces visites se dérouleront dans le respect des règles sanitaires.

Port du masque obligatoire

15 place Maurice Charretier 84200 CARPENTRAS

04 90 63 39 97 synagogue.carpentras@sfr.fr

Opening hours 

 Visits allowed again from 6 of july.

Restrictions : only 20 persons per hour with 2 guides

From monday to friday at 10.00,11.00,14.00,15.00 and 16.00. Friday last visit at 15.00

Mask required